27 mars 2015
 
     
 

L’éternelle confrontation environnement VS économie
(Article écrit par le directeur du CRE Mauricie, Patrick Simard sur le Blogue Mauricie)

Malgré le fait que nous vivions dans une société  éduquée et que tous s’entendent sur le fait qu’on ne peut pas détruire notre  environnement sans en subir des conséquences, on  continue de confronter l’environnement au développement économique. Nous sommes dans une  ère où l’on doit plutôt réconcilier l’environnement et  l’économie.

On oublie facilement que les impacts du développement économique sur l’environnement auront fort probablement des impacts économiques. Cependant, l’approche économique classique externalise les coûts environnementaux et rend ces impacts économiques presque invisibles.

Pour en savoir plus >>

 
     
 
Énergie Est - Ruée vers les audiences de l’ONE - Le projet suscite des craintes. Villes, groupes, Hydro-Québec, plus de 1800 demandes de participation ont été faites.
(Source : Le Devoir)

Un nombre record de demandes de participation provenant du Québec ont été envoyées à l’Office national de l’énergie pour les audiences sur le pipeline de TransCanada. Municipalités, groupes et citoyens y dressent une très longue liste d’inquiétudes qui se déclinent tout au long des 720 kilomètres d’oléoduc à construire en sol québécois. Le projet Énergie Est suscite même des craintes chez Hydro-Québec.

Pour en savoir plus >>

 
     
 
Vos batteries sont à plat? L’Opération Récupiles est lancée!

Le 19 février 2015 – Depuis ce matin, la Ville offre à tous les Trifluviens un service de récupération de piles usagées domestiques. Facilement repérables, ces contenants de récupération de forme cylindrique se trouvent bien en vue dans le hall d’entrée des édifices municipaux suivants :

Pour en savoir plus >>

 
     
 
Changements climatiques / Une marche pour demander aux premiers ministres de changer de cap (Source : 16 mars 2015 | Alexandre Shields à Québec | Actualités sur l'environnement)

Les groupes environnementaux du Québec et leurs collègues d’ailleurs au pays organisent une manifestation en faveur de la lutte contre les changements climatiques le 11 avril prochain à Québec. Ils comptent surtout y dénoncer l’exploitation des sables bitumineux, mais aussi les projets de pipelines en développement au Canada.

Appuyés par des syndicats, des associations étudiantes, des groupes citoyens et les Premières Nations, les écologistes veulent profiter de cette « Marche action climat » pour faire pression sur les premiers ministres provinciaux, qui se réuniront dans la Capitale nationale le 14 avril pour discuter de lutte contre les bouleversements du climat.

Pour en savoir plus >>

La marche sera suivie en soirée d’un spectacle. Le point de rencontre sera à l’Hôtel Le Concorde, à 13 h, le samedi 11 avril et s’arrêtera devant la Fontaine de Tourmy.

Site Internet de Marche action climat >>

 
     
 
Changements climatiques Le Canada doit réduire de 80% ses émissions de GES d’ici 2050, clament 60 chercheurs (Source : 19 mars 2015 |Alexandre Shields | Actualités sur l'environnement)

Prenant acte des ratés du Canada en matière de lutte contre les changements climatiques, 60 chercheurs canadiens publient aujourd’hui, jeudi, un rapport qui propose diverses mesures pour le moins ambitieuses afin de réduire substantiellement les émissions de gaz à effet de serre au pays.
 
Le document, intitulé « Agir sur les changements climatiques : solutions des chercheurs canadiens », conclut que le Canada doit se donner comme objectif de réduire de 80 % ses émissions de gaz à effet de serre (GES), et ce, d’ici 2050.

Pour en savoir plus >>

 
 
  La distribution de barils récupérateurs d’eau de pluie 2015 arrive à grands pas !

Dans le cadre du programme Clé en main, le Fonds Éco IGA distribuera des barils récupérateurs d’eau de pluie dans votre région administrative! Les barils seront offerts au coût de 30 $ chacun. 70 barils sont disponibles par magasin. Une inscription est obligatoire pour courir la chance de s’en procurer un.

Pour en savoir plus >>

 
     
  Portland produit de l’électricité grâce à... son réseau d’aqueduc

La Ville de Portland, en Oregon, a transformé une partie de son réseau d’aqueduc en véritable hydrolienne urbaine.

Une section du réseau a été remplacée par le "Lucid Pipe", un tuyau comprenant quatre turbines alimentées par le courant d’eau qui circule dans l’aqueduc. Il s’agit d’une technologie développée par le fournisseur d’électricité Lucid Energy. Les infrastructures municipales produisent ainsi de l’énergie renouvelable pour alimenter plus de 150 foyers par année, sans avoir d’impact sur l’environnement.

Pour en savoir plus >>

 
     
 
Analyse environnementale du cycle de vie de projets de commercialisation du verre mixte récupéré

RECYC-QUÉBEC a mandaté Quantis Canada pour réaliser une étude d’analyse du cycle de vie de différentes filières de gestion de fin de vie du verre mixte récupéré via des centres de tri de matières recyclables au Québec. L’objectif principal visé par l’étude est d’évaluer les impacts environnementaux potentiels associés à quatre projets de commercialisation du verre récupéré et de les comparer à trois filières de gestion de fin de vie alternatives.

Contexte de l’étude
Bien que l’industrie du recyclage ait connu une forte croissance au Québec dans les dernières années, le modèle d’affaires a eu à faire face à certaines problématiques associées aux matières récupérées par la collecte sélective. Par exemple, certains centres de tri ont connu des difficultés pour trouver des débouchés pour certaines matières, notamment le verre suite à la fermeture de l’entreprise de conditionnement Klareco au printemps 2013. Pour remédier à la situation, plusieurs travaux de recherche se sont orientés vers différentes pistes afin de trouver des débouchés et de nouvelles utilisations. Bien que plusieurs filières semblent intéressantes, aucune étude n’avait permis à ce jour de mesurer les bénéfices environnementaux anticipés relatifs au recyclage et à la valorisation du verre récupéré au Québec.

Résumé du rapport >>

Rapport complet >>

 
     
 

L’ONU redoute une pénurie mondiale d’eau d’ici 15 ans
(Source : 21 mars 2015 | Céline Serrat - Agence France-Presse à Paris | Actualités sur l'environnement)

La demande mondiale d’eau s’envole et 20 % des réserves souterraines sont déjà surexploitées : dans un rapport publié vendredi, les Nations unies appellent à changer radicalement l’utilisation et la gestion de cette ressource pour éviter une grave pénurie d’ici 2030.
 
« Si rien ne change, la planète devrait faire face à un déficit global en eau de 40 % d’ici 2030 », indique un rapport annuel des Nations unies.
 
Pourtant, il existe « suffisamment d’eau pour répondre aux besoins grandissants du monde, mais pas sans changer radicalement la façon dont l’eau est utilisée, gérée et partagée », affirment les auteurs de « L’eau pour un monde durable ».

Pour en savoir plus >>

 
     
 

Communiqué de presse émis par le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ)

25 février 2015 - Modernisation du régime de protection de l’environnement : le RNCREQ est satisfait de cette importante avancée pour le Québec

Pour consulter ce communiqué >>

25 mars 2015 - Budget du Québec 2015 Retour à l’équilibre ? Vraiment ?!

Pour consulter ce communiqué >>

 

 
     
 

 

 

SOUTENEZ VOTRE CRE

 

Abonnement/Désabonnement